La ClassPad 300

La ClassPad 300 est la nouvelle calculatrice de Casio sortie le 15 Juin 2003

Réaction a chaud d'un utilisateur de Casio Classpad 300.

Personne ne connait vraimment la Classpad 300 pour son utilisation, son fonctionnement, etc... Comme vous avez sans doute du l'entendre la classpad est un calculatrice hors du commun. Elle est inspirée du projet Xpander de HP. Voyons ce que j'en pense apres 4 jours d'utilisation hors scolaires, je vais donc vous donnez mes réactions, mes surprises, mes déceptions,....

Bonne lecture.

Je tiens à vous précisez qu'avant de m'offrir ce bijou technologique je possedais une Ti 83plus, sur laquel je savais programmez en Ti-Basic, ainsi que quelques notions très légère d'assembleur (Ion pour les connaisseurs ). Je programme en PHP/MySql, en C++, et en basic. Je tourne sous Win XP family et sous linux 2.4.21.

Au magazin, je vois à ma grande surprises la Classpad 300. Je regarde attentivement le paquet, je la tourne et retourne, regarde les fonctions, le prix (199€), les cables fournits (2), le manuel, etc. Tout d'abord j'ai trouver le paquet très moche, elle a été mise dans du plastique moulé pas très beau, vous me direz le paquet on sent fiche royalement. Bon je décide de la prendre puisque je devais m'offrir un calculatricepour mon entrée en Terminale.

J'avais constaté en magasin l'absence du manuel, il y a fournit une version extra light qui permet de comprendre les premiere fonction de base. Je déballe soigneusement, je mets les 4 piles « Panosonic » fournit et hop premier lancement. La calculatrice entre en phase d'initialisation et de configurations des paramètre personnalisés (l'ecran tactile en appuyant sur des petites croix, le clavier et la langue de la calto). Quelques secondes plus tard (moins de 20s), je me retrouve dans le menu, impressionnant plus que sur l'émulateur fournit pas Casio. Je prends le stylo rangé dans son emplacement (coté droit), je rendre dans le menu Principal et je fait l'opération 2+2, toujours rigolo à faire sur ce type de calculatrices... Ouf ca marche. Je navigue dans les difféerent, je m'abitus au menu, tate le clavier virtuel. Celui-ci est confortable et il est rapide à utiliser et est très pratique.

J'installe le soft sur mon PC, je relis la Classpad avec le port USB, lance le soft et la je m'aperçois que le soft est une demo. L'émulateur est fournit avec 180 jours d'utilisation, seul la partit de transmission a une utilisation illimité (ouffffffff). Je trouve que le soft de transfert est vraimment light, je pense même que ce fut pas la priorité des développeurs. On peut juste transféré les variables, les e-Activité, etc sur l'émulateur, de là pour enregistrer un prog est sur son PC pour le redistribué on est obliger de faire une image de sa memoire. Ce qui signifie que tout les programmes crée et distribué dans les prochain jours euron une taille de plus de 500 ko même si votre programme ne fait que 2 ko. Allez dans une prochaine version, je ne resterait pas avec une version demo du soft de transferts.... du moins je l'espère.

Le port du côté de la calculatrice à 21 broches pour la connextion au PC/Mac et possède un petit clic pour eviter tout débranchement inutile. Astucieux. Le cable pour la connection avec deux classpad est égellement fournit, c'est un jack a trois fils (classique). Avec ses ports, je pense que les électroniciens en herbe arriveront à sortir des extensions incroyable, surtout avec le port 21 broches. Qui vivra verra !!!!

D'un point de vue design, elle est parfaite, le gris brillant lui va très bien. Les touches violetes, donne un bon contraste a la classpad. La touche « exe », bleue, font glisser les yeux vers cette touches passe-partout. La coque blanche est sans doute la plus belle réussite du point de vue design. Casio y est incrusté, les taquet gris converge en point du centre de la calto. Regarder une photo, et vous verrez c'est magnifique. Il s'accroche pa systeme de clips, propre au casio. Le dessous est violet foncé, les taquets sont noir. Des informations sont inscrites (marque, models, alimentations, etc....). Le numero de série n'est pas gravé sur le coque mais collé sur une étiquette. Vous trouverez le button reset, pratique. Les vis sont crisiformes (clasique), vous pourez la démonté avec un tournevis classique.... Ne contez pas sur moi... J'enlève les piles et à ma grande surprises, je ne vois pas de piles de sauvegarde, vous savez ses piles plates au lithion, super chère. Exit, les piles AAA suffisent. J'ai fait un test sur une minute. J'ai enlevé toutes les piles puis remisent. Tout les progs sont resté dans la mémoire, la classpad a juste fait un loading avec une belle image et m'a redemander de configurer le stylé, la langue, le clavier, le contraste.

Casio fournit deux petites étiquettes a coller sur la calculatrice pour y marque son nom. Il n'ont pas prévue d'emplacement pour les collés. Je ne trouve pas sur les étiquettes, je pense que je vais la gravé au compas, comme sur les TI's.

Je décide de regarder le manuel pour en apprendre un peu plus. Notemment sur les modules présentations et programmation. Bien sur, il est en PDF (économie de papier) sur le premier CD. J'ai décidé de l'imprimer 680 pages, en format A5 (moitié A4) recto-versos (juste 340 pages) puis de le faire relié avec une spirale de moins de 1 cm, ça passe. Le module de présentation est en fait une sucession de screen. Un style de « Impress » en version alléger. La prog est facile sa structure plus besoin d'aller les fonction dans plein de sous menu comme sur les casio graph 25, je me souviens que mes amis avaient du mal avec. Le manuel explique les fonctions de base, avec une descriptions. J'aurais bien aimé avoir a la fin du manuel, toutes les fonctions décrites une a une comme sur les manuel TI. Allons plus loin j'aurais aimé avoir un point d'interrogations a coté de la fonction dans le menu « cat » qui m'aurait indiqué la syntaxe et son but. Ceci peut être réalisé dans les prochaines versions de l'O.S. puisque celui-ci peut être mis à jour.

L'écran à une bonne définition, il est précis. Les graph en 3D sont un peu long a calculer (plus long que sur ma TI83plus a cause de la definition) mais son d'une beauté exceptionnelle, l'animation y est fluide lors des rotations. L'écran tactile est appréciable lors des zoom boite, pouf on appuis on dessine un carré on lache et il zoom. C'est terrible, un gain de temps appréciable. Les tableaux de variations indique jusqu'à f''(x).

Le module de graphique est complet, le modules de géométrie est excellent vous pourrez faire comme dans Gabri Géométrie. Ce module m'a influencé dans l'achat de la classpad. Cependant je n'ai pas vu qu'on pouvait construire des barycentres, je regarderais plus en détail. Les eActivité pourront servir de cours, Why not ? Vous pourrez les créer on calc. 80 sont fournit sur le deuxième C.D. Elles ont été réalisé par le G.R.I.P.. Elles sont donc dans la langue de molière.

Sur ce CD 2, se trouve une présentation en son et vidéo des diffrentes fonctionnalité du classpad. Elles sont tres bien faite, pas trop rapide pour éxécuter en meme temps que le professeur les opérations sur le classpad.

Le calcul formel est puissant, mais j'ai lu un article avec preuve à l'appuis qu'il etait moins puissant que celui de la TI89/V200. Dommage. Celui-ci me suffit tout de même largement.

Les 4MO de flash permettent d'installer de nouvelles applications. Ce qui va permettre une grande ouverture. J'espere que la création de ses applications ne soit pas réserver aux ingénieurs de Casio.
Les applications que j'aimerais avoir :
-Un calendrier que je puisse noté quelque truc a faire.
-L'heure (possible puisque en basic il y a une fonction « wait var » où var est le nombre de seconde)
-De la prog en C ou ASM on calc comme sur HP.
-Une application finaciere
-Un tableur




Pour résumer

Je suis pas content :
-Pas de manuel en version longue imprimé (je suis interne et j'ai pas mon P.C. la semaine.).
-Pas d'aide sur la calculatrice, une fonction help serait la bienvenue.
-Un peu lourde.
-D'avoir un calcul formel moins puissant que les TI89/V200
-Du soft de transfert (à revoir totellement)

Je suis content :
-La rapidité.
-Le design.
-Les fonctions mathématiques.
-De l'écran tactile.
-Du module de géometrie.
-De la navigation dans les menu.
-Et de tout ce que j'ai pas mis dans la section pas content.

La prise en main fut immédiate, très fonctionnelle. Cette calculatrice mérite, un avenir.
Aller Monsieur Casio, quelques truc a corigé et à faire et ça sera parfait....


Romain Rouquet (Archaons), vendredi 11 juillet 2003
romainrouquet@free.fr

Ecrit sous OpenOffice.org





Voici un comparatif ClassPad 300 / Ti89 fait par moi même :

Depuis que longtemps Ti dominait Casio en puissance avec la voyage 200 et la Ti89 qui était de très bonne calculatrices comparées à la calculatrice la plus puissante de Casio qui était la Graph 100 cette dernière n’était pas vraiment à la hauteur de la Ti89 et encore moins de la voyage 200.
Mais en octobre 2002, Casio fit l’annonce d’une toute nouvelle calculatrice : La ClassPad 300 qui derrière ses aires de PDA renfermait de quoi reprendre le dessus sur les Ti.

Cette nouvelle Casio à tout misé sur un écran tactile plus grand, ne laissant plus beaucoup de place au clavier, contrairement à la Ti89 qui elle à une surface dédié au clavier beaucoup plus grande et un écran beaucoup plus petit, cependant l’écran de la Ti89 reste correcte avec ses 100*160 pixels même si la Casio le domine avec un écran de 240*160 pixels. Mais même avec un écran plus grand, il reste le problème du clavier, en effet Casio n’a pu mettre sur ce clavier uniquement les fonction principales pour faire un calcul de base, mais elle résoud ce problème avec un écran tactile, mais si l’on active le clavier virtuel, ca nous enlève la moitié de l’écran, ce qui laisse quand même un écran de 120*160 restant supérieur à celui de la Ti. Et comme on n‘utilisera pas tout le temps le clavier ceci restera assez avantageux.
En ce qui concerne la navigation dans les menus, la Ti89 permet dans sa dernière version de Rom un menu avec des icônes, un changement car Casio qui avait un menu graphique depuis ces plus petites calculatrices graphiques comme la G25, contrairement à Ti qui jusqu’a la Ti89 ne possédait que des menus en textes. Quand à la Dernière Casio, elle offre une navigation assez aisé grâce à son écran tactile et à ses menus dans le style « ordinateur ». Cependant Ces menus sont assez long à y accéder, notamment quand vous programmez, il faut aller chercher dans les menus les fonctions ce qui est assez embêtant, alors que la Ti possède un accès très direct à ses fonction avec le clavier, mais la Casio n’a pas dit son dernier mot car elle permet de taper les fonction directement depuis le Clavier texte virtuel, même si les touches virtuelles sont assez petite cela reste très pratique pour saisir un texte, surtout que ce clavier peut être AZERTY ou QWERTY ce qui permet aux habituées des clavier PC de sasir assez rapidement même si il faut s’habituer à taper sur les touches avec le stylet. mais même si les menus de la ClassPad sont assez pratique ils peuvent être parfois assez embêtant quand vous allez trop vite, vous pouvez tomber à coté de ce que vous voulez et cela peut-être assez embêtant.
Pour ce qui est des fonctions elles offrent toutes les deux des fonctions assez précieuses comme le pretty print qui permet un affichage exacte à celui qu’on écrirais sur une feuille, lors des calculs, mais même si l’une peut avoir une fonctionnalité de plus de l’autre, cela peut être corrigé car les deux fabriquant permettent d’ajouter des fonctionnalités ainsi que de mettre à jour l’OS.
En ce qui concerne le CAS de la ClassPad il est bien mieux et bien plus accessible que celui de la Graph 100.
Une grande nouveauté pour Casio est le graphique 3D car jamais une Casio n’a possédé de Graph 3D. Il faut dire que le Graph est assez fluide même si celui de la Ti89 reste correct.
En ce qui concerne les fonctions, Casio se met à niveau en permettant de créer ses propres fonction mathématiques ou autres.
Quand à la programmation, la Casio possède un Basic assez rapide, et possède la fonction GetPen qui permet d’accéder à l’écran tactile, ce qui peut se révéler assez utile, il faut aussi noter que la Casio possède un système de dossier pour ranger les programmes et autres (fini les prog en bordel) mais e permet pas de créer des sous dossier. en ce qui concerne la programmation en ASM la Ti, comme toute les Ti depuis la Ti 82 possède un sdk pour programmer en ASM. Du côté de chez Casio, la marque nipponne n’avait jamais créer un Pack SDK pour la programmation en ASM seulement permis l’ajout d’add-in sur la G100 mais c’est de la qu’est né l’ASM sur G100. Peut-être Casio réserve un Pack SDK pour la programmation en ASM ou alors devrons nous débrouiller tout seul comme avec la Graph 100, le futur nous le dira.
Niveau mémoire, la ClassPad 300 possède 4 Mo Rom Flash et 0.5 Mo Ram mais toujours plus que la Ti 89.
La Casio Possède d’origine un programme de géométrie ainsi qu’un programme de présentation pour faire des exposées (qqch. dans le genre power point si j’ai bien compris) utilité ?
En ce qui concerne la connexion, la Ti possède une port 3 pin pour la connexion à une autre Ti ou à un PC avec une interface PC. La Casio elle possède aussi un port 3Pin pour la connexion avec un autre ClassPad300 mais ou se trouve l’innovation, c’est du côté de la connexion avec le PC car la ClassPad possède un Port usb pour ça. Ce qui assure une rapidité de transfert.
Mais la Ti89 possède un avantage qui est son ancienneté car la ClassPad toute juste sortie ne devrait normalement ne posséder aucun jeux et autres add-in pourtant casio à prévu le coup et propose une compilation de 48 Jeux.

En conclusion, Casio présente pour à peine plus cher q’une Ti89 une calculatrice qui possède de nombreux avantages sur cette dernière, même si elle n’est pas parfaite, même si pour une première version, sans add-in cette calculatrice possède de nombreuses fonctionnalités assez intéressantes.

Vainqueur : La ClassPad 300 même si la Ti89 n'est pas loin
Comparatfif fait par Kazio, résèrve de droit de diffusion sur ClassPad300.fr.tc





voici maintenant les caractèristiques de la ClassPad 300:

Ecran LCD tactile / stylet
-16 lignes x 24 colonnes
-Taille de l'écran : 38 400 pixels
-Précision interne : 15
-Notation scientifique : 10 2
-Saisie via clavier virtuel

Ecran tactile et clavier virtuel
L'utilisation du stylet et de l'écran
tactile permettent d'entrer des données très facilement.
Un clavier virtuel apparaissant sur l'écran à l'aide
de la touche 'Keyboard' donne accès à tous les signes et fonctions
mathématiques et à l'alphabet.
Les équations peuvent être copier / coller ou glisser / coller d'une ligne
à l'autre pour gagner du temps.
Les données peuvent être affichées en ligne ou en 2D (comme dans un
livre) pour une compréhension immédiate et éviter les erreurs de frappe.

Fonctions
-Ecriture décimale / écriture réelle
-Transformations
-Calcul formel
-Calculs algébriques
-Calculs sur les nombres complexe et conversions
-Calculs sur les listes (numérique et formel)
-Calculs matriciels programmables (num. et form.)
-Calcul des éléments de coniques
-Solveur numérique
-Calculs sur les vecteurs et conversions
-Résolutions d'équations et inéquations
-Résolution d'équations différentielles
-Interactivité entre les différents modules

Mémoire 4.5 Mo
-4 Mo Rom Flash 0.5 Mo Ram
-Téléchargement de fichiers
-Mise à jour de la mémoire
-Rappel dernière entrée

Graph 3D
Affichez des Graph 3 D
et changer leur angle de
vue en déplaçant le stylet
sur l'écran

Graphiques
-Graphiques (cartésiens, polaires, paramétrés) : jusqu'à 100
-Courbes dynamiques, familles de courbes
-Tableaux de valeur, de variation
-Lien dynamique entre graphiques et géométrie
-Graph 3D
-Coniques

Géométrie dynamique
-Figures libres, imposées, contraintes
-Mesures (longueur, angle, aire, etc...)
-Figures géométriques interactives et animées
-Etude des lieux géométriques

Très performant et complet, le module géométrie
du ClassPad 300 est aussi d'une grande simplicité
d'utilisation . Le stylet vous permet de construire
rapidement tout type de figures (à l'aide de formes
préinstallées) : triangles, cercles, polygônes à n cotés etc.

Vous pourrez ensuite :
-animer ces figures
-leur imposer des contraintes
-calculer les coordonnées d'un point, mesurer longueurs, angles, aires...
-faire des transformations, rotations, dilatations...

Programmation
-Langage structuré type basic
-Nombre de programmes illimité
-Créations d' e-activités
-Présentation sur "diapositives " :
copies d'écran, rajout de notes

Présentation
-Dimensions (h x l x e) : 190 x 82 x 16 mm
-Poids avec piles et couvercle : 310g
-Alimentation : 4 x AAA(LR03)
-Protection : couvercle
-Câble de connexion à une autre ClassPad fourni
-Câble et interface de connexion PC fourni

Interactivité entre les différents modules
Vous pouvez afficher et utiliser plusieurs menus en même temps :
-Glissez une expression algébrique vers la fenêtre graphique pour exécuter son graphique.
-Inversement glisser un graphique vers la fenêtre algébrique pour obtenir son équation

Statistiques
-Statistiques avancées (à 1 et 2 variables)
-Ecart type, somme, moyenne...
-Probabilité-Permutation-Combinaison-Tests
-10 Modèles de régression
-Histogrammes, nuages de point

E-activités
Ce sont des activités mathématiques interactives combinant le calcul, le graphisme, la
géométrie, etc. Elles permettent de visualiser une situation mathématique en diverses
circonstances afin de comprendre le concept étudié.

Communication
Echangez des données avec votre PC ou avec
un autre ClassPad !
Le ClassPad 300 est livré avec :
- une interface PC et un câble USB
-un câble pour se connecter à un autre ClassPad




Source : cas-calcul.com